photo-article
Le 15/10/2014 à 17:31
Des perfs en terres ibériques
#GOLAMUSE
Dernière mise à jour Le 15/10/2014 à 17:31

C’était début septembre. Nous avions laissé notre champion sur une très belle série de victoire en Iran où il venait d’empocher deux titres coup sur coup. Rentré à Paris, puis reposé pour une seule petite semaine, le dacquois reprenait ses raquettes pour se rendre en Espagne, pour une série de trois tournois future en terres ibériques.

Le contre coup de Téhéran

Le premier des trois tournois se déroulait dans la province d’Andalousie à Sabadell. Alexis affrontait au premier tour un jeune allemand, Daniel Masur, classé aux alentours de la 600ème place mondiale. Rien d’insurmontable. Pourtant, dépassé dans l’envie, il se fit surprendre par la fougue du jeune germanique âgé seulement de 19 ans, et s’inclina au premier tour 6/4 - 6/4. Une défaite qu’il assume pleinement.

À Séville, j’ai été absent autant dans l’envie que sur le plan tennistique. J’ai été mauvais du début à la fin en ayant l’attitude d’un poussin. Il n’y a pas grand chose d’autre à ajouter.

La machine se réenclenche à Sabadell

La semaine suivante, Lamuse prends la direction de la Catalogne et de Sabadell. Remis de sa contre-performance, il va atteindre les demi-finales sans faillir et sans perdre un set. Tout d’abord au premier tour contre l’allemand Jean-Marc Werner (6/1 - 7/6[11]) puis contre l’espagnol Pedro Martinez Portero au second (6/2 - 7/5), et enfin en quarts contre le néerlandais Antal Van Der Duim (6/2 - 6/4).

En demi-finale il se heurtera à celui qui sera en quelque sorte son bourreau pendant cette tournée. Bourré de talent, le jeune espagnol Roberto Carballes Baena est âgé de 21 ans, et est déjà classé 180ème à l’ATP. Un sacré client qui a déjà joué quelques matchs en grand prix, notamment à Casablanca ou il a atteint les demi-finales en battant par exemple David Goffin, ou le portugais Joao Sousa. Alexis doit donc s’incliner 6/1 - 6/4 contre un adversaire qui lui était ce jour là vraiment supérieur.

Je suis mieux reparti sur ce second tournoi, avec l’envie de jouer et de gagner. J’arrive en quarts sans jouer de manière exceptionnelle. En quarts, le niveau n’était pas meilleur, mais ce fût un match référence au niveau du sérieux et je n’ai rien lâché. En demie, je ne met pas toutes les chances de mon côté et je le regarde jouer. Je me réveille au second, mais c’est trop tard contre ce genre de joueurs.

En finale à San Cugat

Toujours en Catalogne, c’est à San Cugat qu’Alexis a rendez vous pour le dernier tournoi de cette tournée. Au premier tour, il met un peu de temps à entrer dans le tournoi, mais s’impose quand même contre le chinois Zhizhen Zhang (7/5 - 7/6[0]). Une vieille connaissance au seconde tour, Jordi Munoz-Abreu, le vénézuélien qu’il bat pour la 3ème fois en autant de confrontations (6/0 - 6/1). Il se défait une seconde fois en quarts de l’allemand Jean-Marc-Werner après une belle bataille (2/6 - 6/4 - 6/2).

En demi, il bat Gerard Grannolers-Pujol, un nom connu puisqu’il n’est autre que le petit frère de Marcel, qui lui est un habitué du top 100. Une victoire en trois sets (3/6 - 6/3 - 7/5) lui ouvre les portes de sa 7ème finale en Future cette année.

En finale, il retrouve bien évidemment son bourreau de la semaine précédente. Et si le score et la physionomie du match sont bien différents, le résultat final est le même. Beaucoup plus incisif, Lamuse pousse Carballes-Baena au troisième set, mais un peu court physiquement, il doit le laisser soulever le trophée après un gros combat (6/4 - 4/6 - 6/2).

La dernière semaine, le premier tour était un mauvais match, et j’ai eu la chance de passer. Dérrière, j’ai plutôt été performant au second tour et en quarts, puis j’ai du m’accrocher en demie pour ne rien lâcher et passer avec un peu dé réussite.

J’arrive gonflé à bloc en finale, et je mène 4/1 en jouant un super tennis. Mais à partir de là j’ai senti que j’étais déjà juste physiquement. Peu à peu il m’asphyxie, et je vois les jeux et le set défiler. C’est là que je perds le match et contre ce genre de joueurs ça ne pardonne pas. À moi de bosser mon physique pour pouvoir un jour atteindre le très haut niveau. Néanmoins j’ai pris quelques points et quelques places et ça c’est plutôt positif.

Rendez vous à la Réunion !

Après une petite période de repos, Lamuse est officiellement inscrit dans le tableau principal du Challenger de la Réunion ! Un tournoi beaucoup plus relevé, et un rendez-vous qui fait figure de vrai test pour Alexis si il veut un jour intégrer le top 100 mondial. Dans tous les cas, je suis sûr que vous serez là pour l’encourager ! Rendez vous donc dès le 27 octobre !

#LAMUSE
« Je crois en moi de plus en plus »
#FUTURE
Une période difficile
#FUTURE
La saison 2015 est lancée !
#FUTURE
Un titre pour finir 2014
icon-comment RÉAGISSEZ